A l’attention des BTS 1ère année

L’établissement recrute un maître(sse) au pair à mi-temps, nourri. L’étudiant sous contrat pourra bénéficier de ses repas gratuitement en échange d’heures de surveillance.
Veuillez contacter la Vie Scolaire au 03.80.26.35.83 ou Madame Chevalier (CPE) par mail.

VisiteVacheRit.04.2019 (2)

Le Cassissium


Nous avons débuté la visite par le musée qui nous expliquait tous les produits faits à bas de cassis comme les cosmétiques, les sirops, les parfums...
Pour les cosmétiques il y a des toniques cutanés qui apportent vigueur et fermeté à notre peau.
Pour le parfum, il y a des parfums connus qui sont faits à base de cassis comme Amor Amor.
Pour le sirop il y a 7 nuances différentes dont:


- Nuance de blancs : une gamme de sirops très parfumés pur sucre, souvent renforcés de jus concentrés afin de restituer au mieux le goût authentique des fruits
- Nuance de vert
- Nuance d’orange
- Nuance de brun : une gamme barista créée pour aromatiser mais à utiliser également sur des glaces et des desserts
- Nuance de rouge : une gamme de rouge car le rouge est une des trois couleurs primaires et symbole d’amour et de force. Cette couleur sert une collection de fruits et de saveurs chaleureuse allant du rose pâle au rouge grenade.
- Nuance jaune
- Nuance bleue : idéale pour des cocktails colorés, allongés avec de la limonade, de l’eau plate ou gazeuse.


Nous avons été dans une grande cabote pour regarder un film de dix minutes qui expliquait l’histoire du cassis. Il vient d’Asie mais était utilisé comme remède médical. Après il est devenu un fruit par la suite. Après cela, il a été utilisé pour faire de la crème de cassis et du sirop, mais toujours utilisé pour la médecine grâce aux bourgeons. M. Lagoutte et M. Joly ont ramené le cassis pour créer la crème de cassis de Dijon.


Ensuite la guide nous a montré quelques plants de cassis comme le Noir de Bourgogne et le Royal de Naples. Les 5 plants de cassis que nous avons pu voir sont les seuls de l’entreprise car le cassis utilisé pour leur sirop est acheté à des producteurs. Nous sommes ensuite entrés dans l’usine de production. Une fois à l’intérieur la guide nous a présenté l’alambic. Dans la même salle se trouvait le quai de livraison. Puis nous sommes passé dans la salle de macération où nous avons pu voir des cuves couchées. Pour finir, nous sommes passés dans la salle de fabrication de crèmes de cassis puis de conditionnement.
Nous sommes ensuite passés dans la salle de stockage où se trouvaient des tonneaux où l’on pouvait stocker 300 000 L d’eau de vie pendant 3 à 15 ans et aussi 5 foudres vides car inutilisées actuellement.


A la fin de la visite nous avons pu déguster plusieurs sirops comme violette, orange, citron, mûre..
Et même des sirops les plus extrêmes comme chocolat, tiramisu, rose, pastèque, vanille...
Deux serveuses nous ont fait déguster trois sirops à l’aveugle et nous avons dû trouver la saveur de ces sirops.
Grâce à cette dégustation nous avons pu découvrir de nouvelles saveurs des plus succulentes aux plus écœurantes que nous ne soupçonnions même pas !


Rédigé par Jordan, Tom, Sandrine, Killian, Arthur, Esteban et Marie-Morgane

VisiteVacheRit.04.2019 (1)


Bel et La Maison de La Vache qui Rit


Tout d’abord nous sommes arrivés chez Bel où nous avons été très bien accueillis par le personnel. On nous a distribué une liste de consignes de sécurité avec des lunettes de protection et un badge.
Nous avons ensuite rejoint Mme Alexandre la responsable de la partie packaging.
Nous avons ensuite regardé un diaporama explicatif de l’histoire de l’entreprise Bel. Après cela nous avons enfilé nos habits de sécurité pour entrer dans leur usine.
Nous avons découvert l’univers Bel : les méthodes de fabrication, les différentes étapes et les différentes marques.
Dans leur usine, la quasi-totalité des lignes de production est automatisée.


Après notre visite nous sommes rentrés à l’endroit de départ pour faire un point sur la visite.
La matinée s’est terminée par une distribution de cadeaux Bel : Vache qui rit et Apéricubes.
Nous avons appris pendant cette visite que l’entreprise Bel a été créée en 1921 par Léon Bel. Les Apéricubes ont été lancés en 1970, ils comportent plus de quarante saveurs différentes et sont distribués partout dans le monde.
70% en France, 14% en Angleterre, 6% en Belgique et 7% divers dont 10% en Chine et au Japon.


Rédigé par Lucas, Lenny, Lucas et Alan

VisiteVacheRit.04.2019 (3)


La Maison de la Vache qui Rit


Nous sommes allés à Lons le Saunier à la Maison de la Vache qui Rit. Nous avons été reçus par une animatrice qui nous a montré grâce au musée l’évolution de la marque et des produits proposés mais aussi l’évolution des publicités au fil du temps du noir et blanc à la couleur.
Elle nous a permis d’en savoir plus sur les packagings de la boîte de Vache qui Rit. C’est Léon Bel qui dépose la marque Vache qui Rit en 1921. Il décide donc de faire un dessin d’une vache sur la boîte et donne la couleur rouge à sa vache et son nom est la Vache Rouge. L’emballage de la vache qui rit a été inventé par Yves Pin. Dans les années 1950 elle apparaît dans les films publicitaires au cinéma et en 1968 à la télévision. Puis en 2010 la vache est doté d’un corps ce qui permet de multiplier les possibilités publicitaires.
La Vache qui Rit est donc actuellement l’une des marques commerciales les plus connues de France. Près de 87% des Français la connaissent.
Pour terminer nous avons dû remplir un questionnaire et faire une affiche publicitaire et la présenter à l’oral.


Rédigé par Lukas, Paul, Anna et Paul

  
 chloro  FranceFSE RVB  Logo regionSite
   LOGO VIGNOBLESETDECOUVERTES Quadri

 

Enregistrer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous pouvez acceptez ou refuser l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour par exemple, réaliser des statistiques de visites. Plus d'info.
Accepter Refuser